L'aviateur Gabriel Fernand Charles Guérin (1892-1918)





Sa pierre tombale se trouve dans le carré militaire aménagé dans le cimetière Sainte Marie, 2 Rue Eugène Landoas, 76620 Le Havre. Une statue à son effigie a été placée dans le parc de l’hôtel de ville du Havre. Une rue lui est dédiée dans le quartier des docks : «Rue de l'aviateur Guérin 1892-1918».


Bundy

Né le 25 juillet 1892 au Havre, il travaille comme employé aux Docks-Entrepôts jusqu'en 1913, à ses 21 ans, quand il part faire son service militaire. Il est mobilisé dans l'infanterie le 2 août 1914 (fantassin), et devient caporal au 28e régiment d'infanterie après avoir participé à la bataille de la Marne et de la Somme et de l'Artois ainsi qu'à la retraite de Belgique. Il se porte volontaire pour passer dans l'aviation le 6 juin 1916 et devient sergent puis sous-lieutenant au cours de son apprentissage. Il obtient son brevet de pilote le 10 octobre 1916 et rejoint en avril 1917 l'escadrille N°15, une escadrille de bombardement. Le même mois, il passe dans l'aviation de chasse et abat le 25 mai, son premier avion ennemi. Trois mois plus tard, Gabriel Guérin reçoit la médaille militaire pour sa cinquantième victoire aérienne, et la Légion d'honneur en février 1918. Il fait alors partie des as de l'aviation. Après sa 22e victoire le 11 mai 1918, le pilote est blessé d'une balle à la cuisse. Il reprend du service le 19 juillet 1918 et retourne au combat pour commander la SPA 88, une escadrille de l'Armée de l'air française, puis devient lieutenant. Il se tue le 1er Août dans un accident d'avion à l'âge de 26 ans, à bord de son Spad XIII alors qu'il repartait en mission, à Mont-L'évêque.

Source : Jean Legoy, «Le peuple du Havre et son Histoire (1914-1940),Tome 4, édition de l'Estuaire, 2012.



Notice rédigée par Etienne Dehais, classe de Première L2, 2013-2014

Cliquer ici pour accéder à la carte complète de l'agglomération havraise pendant la Première Guerre mondiale.