L'usine Schneider,
76700 Harfleur.



Les ouvriers chinois arrivent à partir de 1917 après la déclaration de guerre le 14 août 1917 faite par la Chine à l'Allemagne 1 en prétextant l’affront fait par la marine impériale allemande . Pour participer à l'effort de guerre 100 000 travailleurs chinois vinrent en France dont 800 au Havre2 pour travailler dans de grandes usines comme l'usine Schneider située à Harfleur . Durant cette guerre Le Havre à perdu 7 500 soldats et marins , c'est pourquoi la main d' oeuvre les travailleurs étrangers et chinois en particulier ont été utile pour satisfaire les besoins de productions industrielle et de la défense . Cette usine d'armement employait au 1er décembre 1918 , 20 algériens , 43 espagnols et 381 chinois . Dans cette entreprise les Chinois participaient au climat d'insoumission ambiant . En théorie les ouvriers Chinois bénéficiaient d'un salaire identique à celui des ouvriers français mais les entrepreneurs retenaient des frais divers sur leurs salaires (baraquement, hospitalisation…) .

Source : Claude Malon, "Migrants dans une ville portuaire Le Havre (XVI/XXI siècle)" Hommes & migrations n°1216







Notice réalisée par Eponine Legand et Méline Darras, classe de Première L2, 2013-2014.

Cliquer ici pour accéder à la carte complète de l'agglomération havraise pendant la Première Guerre mondiale.