La Bourse belge du travail.
4 place Frédéric Sauvage, 76310 Sainte-Adresse





Le premier problème qu'a à résoudre le Gouvernement belge, en collaboration par ailleurs avec les autorités françaises, est de trouver un emploi à tous les réfugiés belges. A cette fin une Bourse belge du travail est installée à Sainte-Adresse, 4 place Frédéric Sauvage, dès le début 1915, qui se charge de trouver du travail aux réfugiés et notamment aux femmes, car les hommes, précisons-le, n'ont pas de mal à trouver des places, notamment dans les usines de guerre qui doivent produire de plus en plus. Pour les femmes, les ateliers municipaux de couture offrent des possibilités d'embauche, ainsi que de nombreux ouvroirs. Mais, certaines entreprises n'embauchent que des Belges. C'est notamment le cas des usines Bundy (Graville) par exemple.

Sources :




Notice réalisée par Adel Boumehdi et Quentin Larguèze, classe de Première S1, 2013-2014.

Cliquer ici pour accéder à la carte complète de l'agglomération havraise pendant la Première Guerre mondiale.